• Accueil

    Bienvenue sur le blog du Syndicat du Cher canalisé

     

     

     

     

     

     

    Nouveau !

     

    # Le SAGE Cher aval publie de nouvelles études. Suivi des poissons migrateurs, changement climatique.. Les détails ici.

    # Le compte-rendu sommaire du Conseil du 6 avril est en ligne ici.

    # Le compte-rendu rapide du Conseil du 1er mars est en ligne ici.
    L'évènement, c'est l'entrée de la Communauté Urbaine Tour(s) Plus au Syndicat du Cher, qui devient ainsi un Syndicat mixte.

    # Des opérations de nettoyage de rivière sont organisées samedi 4 mars par les Fédérations de pêcheurs et de chasseurs.
    3 points de rendez-vous sur le Cher en Indre-et-Loire, à St Pierre des Corps, Larcay et Azay sur Cher. Les détails sur le site de la Fédération de pêche 37.

     # Avis important : le projet de SAGE Cher aval est mis à l'enquête publique du 20 février au 22 mars. Tous les détails dans cet article.

    # La nouvelle AOT est publiée, sur la page dédiée.

    # L'AOT, c'est-à-dire la délégation de l'Etat qui permet au Syndicat de gérer le Cher, doit être renouvelée. En tant que "décision ayant une incidence sur l'environnement", le projet est soumis à consultation du public jusqu'au 7 décembre 2016.
    Chacun peut donner son avis, tous les détails dans cet article.

     

    # Le Syndicat du Cher est maintenant sur Facebook : http://www.facebook.com/SyndicatduChercanalise/

     

     

    Le mot du Président,

    2016, année d’espoir(s) pour le Cher canalisé.

     

    Bien que le début de saison, tributaire d’intempéries exceptionnelles, ait fait craindre le pire, l’horizon s’est ensuite bien dégagé.

    Une crue, dont le Cher a le secret tous les 10 ou 20 ans, a condamné toute activité sur la rivière début juin. Les quantités d’eau accumulées ont mis très longtemps à s’écouler, et ce n’est que le 6 juillet qu’il a été possible de relever le barrage de Civray dans des conditions acceptables.

     

    Premier objectif atteint : une bonne nouvelle ne venant jamais seule, alors que les agents du syndicat remontaient le barrage de Civray, la commission locale de l’eau adoptait le règlement du SAGE Cher aval. Ce document fixe, en particulier, les conditions d’utilisation des barrages.

    Deuxième objectif atteint : le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire s’est engagé à réaliser la rivière de contournement de Civray qui conditionne la remontée précoce de ce barrage.

    Troisième objectif atteint : les barrages situés sur le parcours de l’événement phare de l’été «Jour de Cher» ont pu être relevés à temps avant le festival.

    Quatrième objectif atteint : le 28 juillet, pour la première fois depuis 10 ans, l’ensemble des dix barrages du syndicat du Cher canalisé étaient remontés.

    Cinquième objectif atteint : après les portes d’écluse de Roujoux en 2015, ce sont celles de Vallet et de Nitray qui ont été réparées.

     

    D’autres objectifs restent à atteindre, en particulier :

    - La mise en place de la signalisation à proximité des ouvrages.
    - La rénovation des commandes de portes en Loir-et-Cher.
    - La mise en place de pontons supplémentaires.
    - Le remplacement des portes d’écluses en bois.

    Avec les nouvelles lois qui vont bientôt entrer en vigueur, confiant la gestion des milieux aquatiques aux Communautés de communes, d’autres perspectives se profilent. L’Etat délègue actuellement l’entretien du Cher entre Tours et Bourré au Syndicat du Cher canalisé, d'autres secteurs sont délégués, en amont comme en aval, et dans certains cas des Syndicats de rivière interviennent sur les affluents.

    A terme, qui devra assurer la gestion cohérente des eaux et des milieux aquatiques sur l’ensemble du bassin du Cher canalisé, de la confluence à St Aignan, affluents compris ? La réponse à cette question sera l'un des enjeux de 2017.

    Pour l’instant, l’autorisation d’occupation temporaire attribuée à notre syndicat devrait être prolongée pour 2017.


    Jean-Louis CHÉRY

    Octobre 2016

     


     

    Accèdez au dernières nouvelles ici

    OU ci-dessous :