• Les missions du Syndicat du Cher

     

    Pour en savoir plus sur ses missions vous pouvez :

    - lire les détails ci-dessous,

    - ou télécharger le document de présentation (pdf).

     

    • La gestion des barrages

      Le Syndicat doit faire fonctionner 10 barrages à aiguilles, qui se manipulent à la main. Au cours d'une année, il faut :

      - remonter chaque barrage dès que le niveau le permet,

      - réguler le niveau des plans d'eau par manipulation des aiguilles,

      - nettoyer chaque barrage régulièrement pour éviter l'accumulation d'embâcles,

      - assurer les mouvements d'eau permettant des travaux pendant le période du "chômage",

      - coucher les barrages pour la période hivernale,

      Un agent enlève les aiguilles au barrage de Bléré en 2009

       

    • L'entretien des ouvrages de la rivière

      Le Syndicat doit maintenir en état les ouvrages qui lui ont été confiés, soit 10 ensembles "barrage-déversoir-écluse".

      Pour cela, le Syndicat doit réaliser ou faire réaliser les travaux d'entretien, en fonction de ses possibilités budgétaires. L'entretien est réalisé en régie ou par des entreprises. Il se fait en général pendant la période du " chômage ".

       

    • L'éclusage et l'accueil

      Actuellement 9 écluses sont en fonctionnement.

       Le Syndicat se doit de permettre le franchissement des écluses pour tous les navigants, dans des conditions normales de sécurité. De plus, le Syndicat se doit d'informer les touristes (navigants ou non) sur l'ensemble des activités et du patrimoine du Cher canalisé. Cette information se fait surtout aux écluses.

       Depuis 2007, deux agents sont de permanence afin de répondre aux usagers à partir d’un n° de téléphone portable diffusé sur les écluses (passages d’écluses, problème technique empêchant la manœuvre, surveillance).

       

       

    • L'entretien des bâtiments et propriétés

      Le Syndicat doit entretenir 10 maisons éclusières, datant du milieu du 19 ème siècle. Il doit aussi entretenir les propriétés attenantes.

      Ces maisons doivent être entretenues et aménagées pour répondre à quatre objectifs :

      - conserver et mettre en valeur un patrimoine bâti original,

      - utiliser ces lieux comme des points d'attrait touristique, qui permettent les échanges entre "la terre" et "l'eau",

      - permettre un travail efficace de nos agents (que ce soit pour l'éclusage ou pour tout autre travail),

      - rendre ces maisons habitables dans des conditions de confort acceptables.

        

      Deux types de travaux sont réalisés :

      - L'entretien courant (débroussaillage des talus et abords, désherbage, etc…) est réalisé en période estivale.

      - L'entretien des bâtiments, terrains, dépendances est réalisé en hiver (sauf urgence). C'est d'ailleurs le seul travail réalisable en hiver lorsque les conditions ne permettent pas de travailler sur les berges.

       

       

    • L'entretien des berges

      Le Syndicat doit gérer et entretenir environ 90 km de berges, dans les limites du domaine public fluvial. Cet entretien a pour but :

      - de préserver les ouvrages situés dans le lit (barrages, pont,…),

      - de ne pas augmenter les conséquences des crues par accumulation d'embâcles,

      - de favoriser la diversité biologique (notamment piscicole),

      - de stabiliser les berges, lorsque les activités attenantes l'exigent,

      - de mettre en valeur les paysages du Cher, que ce soit pour les navigants ou pour les autres usagers de la rivière.

       

      L'entretien est réalisé par des entreprises lorsqu'il s'agit des gros travaux, ou sur les secteurs non entretenus depuis longtemps.

      L'entretien "d'urgence" (arbres tombés) et l'entretien des parties déjà traitées incombent au personnel du Syndicat.

       Depuis 2010, le Syndicat agit aussi sur les plantes exotiques envahissantes (notamment la Jussie).

       La majeure partie des travaux se fait pendant le chômage et pendant l'hiver, c'est-à-dire pendant les périodes où le niveau de l'eau est inférieur au niveau normal d'été.

       

       

    • L'animation et les partenariats

      En tant que délégataire de l’État, le Syndicat est en relation régulière avec les services chargés de la Police du Domaine, de la Police de la navigation et de la Police de l'Eau.

       Le Président du Syndicat du Cher est aussi Président de la Commission Locale de l'Eau du SAGE Cher aval.

       Les Conseils Généraux d'Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher sont des partenaires privilégiés, aussi bien dans le domaine de l’environnement que celui du tourisme.

      Par exemple, le Syndicat du Cher est membre de la Commission Départementale des Espaces, Sites et Itinéraires (CDESI) d'Indre-et-Loire.

       En plus des tâches techniques, missions historiques du Syndicat, ce dernier se préoccupe aussi du développement des activités. Il s'implique dans tout domaine qui puisse faire découvrir et aimer la rivière.

      Il participe activement aux projets menés par d'autres collectivités sur la rivière.

       Même avec des moyens limités, le Syndicat a créé des installations nécessaires au développement des activités nautiques : construction de cales ou de pontons flottants par exemple.  Il peut mettre ses moyens techniques et humains à disposition pour certaines manifestations nautiques.

      Le Syndicat peut aider à l'installation de nouvelle activités, par exemple en louant les maisons éclusières aux prestataires touristiques, ou en facilitant les démarches.

       Le Syndicat du Cher répond aux sollicitations d'actions pédagogiques ou a vocations sociales : visites scolaires, animations en collège, chantier franco-allemand avec la maison du souvenir de Maillé...

       Depuis 2010, en Partenariat avec le Pays Loire-Touraine (Pays d'Art et d'Histoire) et les associations locales, le Syndicat du Cher fait découvrir le Cher et ses ouvrages lors des Journées du Patrimoine, sur le site inscrit de Nitray.

      Cela a conduit le Syndicat à penser un sentier d'interprétation du patrimoine sur ce site, projet qui est maintenant piloté par la Communauté de Communes Bléré Val de Cher, avec le soutien du Pays et du Conseil Général.

       Le Syndicat collabore avec d'autres collectivités sur des projets touristiques (Pays, Communautés de Communes Val de Cher Saint-Aignan et du Cher à la Loire...), ou techniques (Communauté de Communes Val de Cher Saint-Aignan, Tour(s) Plus...)