• Accueil

    Bienvenue sur le blog du Syndicat du Cher canalisé

     

     

     

     

     

     

    Nouveau !

     

    # Mise en chômage des biefs de Tours, Larcay et Roujoux à partir du 25 septembre 2017. Tous les détails dans cet article.

    # JOURNÉES DU PATRIMOINE 2017 : toutes les infos dans cet article.

    # 13/09/17 : les restrictions de prélèvements d'eau dans le Cher sont levées en Indre-et-Loire.

    # Publication d'une vidéo sur le suivi des poissons migrateurs, à voir ici.

    # 9 septembre, compétition de nage en eau libre à Véretz en face du Camping. Interdiction de navigation de 13h00 à 17h00 sur le secteur.

    # Premier week-end de septembre, c'est la traditionnelle randonnée à l'aviron du COTS.

    # 1er septembre : restriction des prélèvements d'eau dans le Cher en Loir-et-Cher. Fichier à télécharger.

     # Retour en vidéos sur Jour de Cher  : à voir sur cette page.

     

    # Le Syndicat du Cher est maintenant sur Facebook : http://www.facebook.com/SyndicatduChercanalise/

     

     

    Le mot du Président,

    2017, année de transition pour le Syndicat du Cher canalisé.

     

    Excès en 2016, débits très faibles en 2017, comme chaque année notre Syndicat a dû composer et s’adapter aux conditions météorologiques pour remettre en eau les barrages à aiguilles.

    Conformément aux directives en vigueur, Civray a été remonté le vendredi 26 mai et les autres barrages à partir du 20 juin. Compte tenu du débit disponible, ce n’est que vers le 6 juillet que l’ensemble des biefs a pu être rempli.

     

    Pendant ce temps, l’avenir du Cher se prépare.

    Un nouvel établissement public va gérer l’ensemble du bassin du Cher entre St Aignan et la confluence avec la Loire comme le recommandait le Schéma d’aménagement et de Gestion des Eaux du Cher aval. Les trois Communautés de communes concernées (CC Touraine Est Vallées, CC Bléré Val de Cher, CC Val de Cher Controis) et la Métropole de Tours vont se substituer aux communes actuellement membres de notre Syndicat, pour assurer cette mission.

    A partir du 1er janvier 2018, elles auront obligation de prendre en charge la GEMAPI (gestion des eaux et des milieux aquatiques – prévention des inondations). Nous espérons connaître prochainement l’étendue des missions du prochain établissement public.

    Notre syndicat s’est investi dans les comités de pilotage qui ont défini les principes de la conciliation de la qualité écologique et des usages de l’eau, si importants pour le développement touristique et économique de notre rivière.

    Tous mes vœux vont pour que cette nouvelle structure, non seulement prenne en compte les objectifs que nous avions définis, mais surtout se donne les moyens de les réaliser.

     


    Jean-Louis CHÉRY

    Juillet 2017

     


     

    Accèdez au dernières nouvelles ici

    OU ci-dessous :