• Compte-rendu sommaire du Conseil du 10/10

    Deux questions ont été débattues et adoptées à l’unanimité.

    1/ Il s’agissait de proposer une décision modificative du budget permettant :

    - de renforcer le budget de fonctionnement (sous estimation des coûts de récupération de pièces et travaux de maintenance imprévus).

    - de diminuer le budget d'investissement, les travaux étant moins chers que prévu. Le coût des chantiers (qui peut encore évoluer à la marge) est de 126 000 €. Cette baisse a notamment été permise par la récupération des éléments emportés, par l'aide très importante des Amis du Cher canalisé, par la mobilisation des bénévoles et des communes.

    Un prochain conseil devrait permettre de faire le point financier en proposant un emprunt modeste qui ne devrait pas dépasser les 70 000€.

    2/ Le second point concernait l’AOT proposée par les services de l’Etat (il s'agit des Autorisations d’Occupation Temporaire du domaine public fluvial qui sont délivrées par les Préfets et qui délèguent la gestion du Cher au Syndicat).

    L’avis fut unanimement "réservé". Le Syndicat demande notamment une AOT pour 6 ans au lieu de 3, la remontée des barrages au 20 juin et non "le dernier vendredi de juin" (le barrage de Civray étant autorisé plus tôt). Le Syndicat déplore l'absence de référence aux activités et aux emplois, et demande que soit reprise la formulation des objectifs du SAGE ("gestion durable de la masse d'eau du Cher canalisé, conciliant l'atteinte des objectifs écologiques et les activités socio-économiques").

    Il  ressort que le mois de juin en navigation (et donc avec des barrages relevés) est capital, nécessaire au développement de la vallée, à la conservation des emplois et à leur création, et à la pérennité des activités sportives et nautiques.

    Le Syndicat souhaite donc que soit étudiée de manière plus approfondie le scenario consistant à maintenir les 10 barrages à aiguilles, et à les relever dès le début de juin, en les équipant de passes à anguilles.

    En guise de conclusion,  Mrs Charret et Delaland (Saint Julien de Chedon et Bourré) ont remercié pour les travaux et ont souligné l’état d’esprit, l’implication de tous, et la nécessaire solidarité pour mener à bien de tels travaux.

    Des applaudissements ont été décernés aux acteurs de cette rénovation et aux employés du Syndicat en particulier.

    « 10/10 : la réparation du barrage de Bléré est reportée13/10 : on reporte à nouveau »

    Tags Tags : ,