• Compte-rendu sommaire du Conseil du 24 février 2016

     

    Le Conseil du Syndicat s'est réuni le 24 février 2016 à St Georges sur Cher, commune qui vient de rejoindre le Syndicat.

    A l'ordre du jour d'abord :
    - L'autorisation donnée au Centre de Gestion de consulter pour notre compte en vue de renouveler le contrat d'assurance statutaire.
    - La conclusion d'une convention de partenariat sur 3 ans avec 3 lycées des métiers de l'agglomération tourangelle : lycée d'Arsonval à Joué les Tours, lycée Gustave Eiffel à Tours, lycée Martin Nadaud à Saint Pierre des Corps.

    Puis ce fut le Débat d'Orientations Budgétaires, qui a débuté par la présentation de l'évolution du contexte de la gestion du Cher, un contexte qui rend difficile la programmation des actions et des investissements :

    - Le projet de règlement du futur SAGE (qui s'imposera aux décisions administratives) n'est pas satisfaisant : report de la date de remontée des barrages notamment.
    - La dérogation qui permettait au Syndicat du Cher de remonter le barrage de Civray plus tôt car il est équipé d'une passe à anguilles n'est pour l'instant pas reconduite.
    - L'étude de continuité écologique ne permet pas encore d'avoir des éléments tangibles et chiffrés. Or, les coûts sur les ouvrages seront élevés, et le Syndicat, comme ses partenaires financiers, doit attendre d'en savoir plus pour estimer sa capacité financière à engager d'autres travaux.
    - La mise en œuvre de la "GEMAPI", qui oblige les Communautés de Communes à avoir la compétence de gestion des milieux aquatiques en 2018, reste encore bien floue.


    Avec des moyens limités, et ces nombreuses discussions en cours sur l'avenir de la rivière et du Syndicat, les possibilités d'actions pour 2016 sont encore bien incertaines. Le Syndicat souhaiterait par exemple :
    - Améliorer la signalisation de navigation autour des ouvrages.
    - Investir sur les écluses (fabrication de batardeaux, réparations sur certaines portes en bois, passer en système manuel en Loir-et-Cher et changer les portes de l'écluse de Chisseaux).
    - Renouveler son parc de véhicules.
    ....
    Sans oublier les nécessaires actions d'entretien, notamment sur les berges, ou pour l'arrachage de la Jussie.

    Le Syndicat est par ailleurs actif dans une série d'études et projets sur le Cher.
    Deux manifestations, en plus de celles habituelles, permettront de faire la fête sur le Cher cet été :
    - Jour de Cher le 16 juillet (organisé par la Communauté de Communes Bléré Val de Cher).
    - Le Congrès National des Pompiers à Tours du 21 au 24 septembre, avec des démonstrations nautiques.

     

     

     

     

    « Le COTS a besoin d'une aide urgenteLe Cher canalisé atteint déjà le bon potentiel écologique »

    Tags Tags : , , ,